Livre : L’âge de la multitude de @Nicolas_Colin et @HenriVerdier

Arrêtez tout ce que vous faites.

Posez ce dernier Marc Lévy honteux, cachez ces mémoires de Roselyne Bachelot que je ne saurais voir, et remisez définitivement votre exemplaire fétiche de «comment devenir riche sur les internets du web pour les nuls».

LE livre de votre été, c’est celui là :

L’âge de la multitude par Nicolas Colin et Henri Verdier

Que vous soyez intéressé par la politique, l’économie, la technologie, ou tout simplement par les changements dans la société que génère la révolution numérique, ce livre est pour vous ! Je ne saurais vous recommander trop chaudement son achat et sa lecture immédiate.

Il est disponible en édition brochée ici (21.75€) ou en ebook (kindle ou epub pour 9.99€).

L’âge de la multitude, c’est aussi un blog dont je vous recommande également la lecture : http://colin-verdier.com/

Bonne lecture !

Quatrième de couverture :

Et si nous étions devenus, sans le savoir, les principaux acteurs de l’économie numérique ? Si nos vies, nos interactions, nos créations étaient la source déterminante de la valeur et de la croissance ?
Un monde nouveau, né de la révolution numérique, consacre le règne de milliards d’individus désormais instruits, équipés et connectés. Ensemble, ils forment une puissante multitude qui bouleverse l’ancien ordre économique et social. Loin d’être l’affaire des seules entreprises technologiques, l’économie numérique est au contraire dominée par ceux — entreprises, administrations, associations — qui ont su s’allier à cette multitude. Après la révolution numérique, l’enjeu stratégique est de susciter, de recueillir et de valoriser la créativité des individus.
Tel est le sens de cet essai, souvent radical et décapant, qui invite entrepreneurs et politiques à comprendre et à utiliser la valeur considérable créée par chacun d’entre nous.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone
Cet article a été publié dans livre, Politique avec les mots-clefs : , , , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Plus dans livre, Politique
IRFM : le problème n’est pas là

Un mini scandale agite le web ces jours-ci : les députés ont voté contre la fiscalisation de l'IRFM (Indemnité représentative...

Fermer